L’HISTOIRE DE LA SPLITBOARD 4 PARTIES

Préambule:  « Le chemin de la marque »

Après avoir dépoussiéré le swallow en 2000 en concevant le premier Swallow de petite taille « Généric 172 chez Bohême » c’est en 2005 que la marque phénix Snowboards voie le jour.
Phénix snowboards sera la somme de son passé (Freesurf et Bohème) et se construira autour du swallow, fer de lance de la marque.
Quelques années plus tard, et plus précisément en 2010, nous prendrons le virage de la randonnée en snowboard, une suite logique à notre démarche freeride.

Si le lancement officiel fut en 2010, les premiers protos furent qu’en a eux réalisés en 2008 en proposant de remettre au gout du jour un des brevets tombé dans le domaine public cette même année.

Le splitboard 3 et 4 parties fait donc son apparition chez Phénix, même si en réalité la première marque Française qui présentera un Splitboard 3 et 4 parties fut « Miura Snobe horde » en octobre 1997, mais où l’engouement pour randonnée n’était a priori pas vraiment au rendez-vous et où les brevets quant à eux étaient actifs, cela n’ira donc pas plus loin qu'un reportage dans un magazine .

Nous avons donc été la deuxième marque à présenter une splitboard 3 et 4 parties en 2010 et à en vendre une bonne dizaine cette même année, pour devenir l’année suivante l’essentiel de nos ventes soit 80% de notre chiffre d’affaires. Nous serons rejoints par Salomon en 2014 avec la « première », qui certes au-delà d’avoir choisi un nom de planche quelque peu pompeux et irrespectueux de l’histoire Française de la splitboard 4 parties, crédibilisera cette pratique par sa notoriété et la portée de ses publications.

Partant des modèles existant au sein de la marque c'est-à-dire les swallows, nous avons conçu la SPX 173 en 2010 qui restera sous ce nom jusqu’en 2014 (SPX pour Super-Phénix) et la FRX 162 qui deviendra l’essentiel de nos ventes dès 2011 et changera de nom pour, Corvette 162 après avoir reçu un bon lifting.

La marque Phénix-Snowboards étant une marque de Freeride avec un passé forgé dans le swallow où l’essentiel de nos snowboards sont des boards de grande taille, et après plusieurs années à avoir toujours privilégié la descente, l’arrivée de la Blackbird (4 Parties Carbone la plus légère du marché) nous a obligés à corriger notre copie concernant la montée, du coup mon Lulu et moi avons consacré toute notre attention, en créant des nouveaux splitboards plus performants à la montée et des planches plus accessibles à la descente, tel que les « fish-tail », qui ont feront leurs apparition en 2018.

Liste des références;

- l’un officiel par le biais de brevet ou de publication, dont le caractère authentique est publiquement reconnu.
- l’autre officieux, c’est à dire, sans être officiel ni totalement garanti mais qui aura comme mérite de mettre en exergue le travail de passionnés.

Version officiel (France / Europe):

- Le premier brevet concerne un splitboard 3 parties qui a été déposé par Jester en 1993 et qui se terminera en 2013.

- Le deuxième brevet concerne un splitboard 4 parties qui à été lui aussi déposé par Jester en 1995 mais qui se terminera en juillet 2010 (au lieu de 2015) pour défaut de payement.

- La première marque Française qui présentera un splitboard 3 et 4 parties est la marque Miura Snowboard en octobre 1997 dans Wind surf neige (Hors série n°44, page 94 et 95).

- La deuxième marque Française qui présente une splitboard 3 et 4 parties est Phénix Snowboards en décembre 2010 dans: Dauphine libéré du 05/12/2010 / exposition Phénix « la grande fabrique » décembre 2010 / Snowsurf février 2011 n°128H.

- Troisième marque Française qui présente une splitboard 4 parties est la marque Salomon dans Snowsurf 143# automne 2014.

Version Officieuse (Monde):

- Walde snowboard, milieu des années 80, avec un splitboard 3 parties.

- Pierre Gignoud (France) en 1992 avec un splitboard de type alpin et asymétrique en 3 parties.

- Le Pélerin qui partira d’un Hooger booger en 1995 snowboard découpé avec pose de carres pour les 2 skis, fixation Burton pour le snowboard et Sk'alp pour le ski.

separator